Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2011

Pinacothèque de Paris

Cette semaine profitant des vacances de Pâques, Russie  en Roulettes  a découvert pour ses lecteurs un  musée ouvert depuis trois ans : la Pinacothèque de Paris. L’Ermitage, la naissance du musée impérial les Romanov, Tsars collectionneurs,  tel est  le thème de l’exposition que vous pourrez voir à la Pinacothèque jusqu’au 29 mai 2011. L’actuel musée de l’Ermitage situé sur les bords de la Néva à Saint-Pétersbourg trouve son origine dans les choix éclairés d’œuvres  par les souverains russes. Toutefois, Catherine II avec la construction du petit Ermitage, construit à côté du palais d’hiver, initiera avec les collections qu’elle rassemblera tout au long de son  règne une politique d’acquisitions  de chefs-d’œuvre que ses successeurs poursuivront. La période présenté à la Pinacothèque de Paris débute avec le règne de Pierre le Grand  jusqu’à celui de  Nicolas Ier. Les visiteurs en fauteuil roulant peuvent apprécier, sans problème, l’exposition de la Pinacothèque de Paris, l’accessibilité étant possible par des ascenseurs et élévateurs pour passer dans chaque salle d’exposition.

16/07/2008

Nicolas II Dernier Tsar de Russie.


Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918 le dernier Tsar de Russie et sa famille ont été exécutés  par les Bolcheviks. Comme l'assassinat de JFK à Dallas, celui des Romanov à Ekaterinbourg, nourrit les plus extravagantes hypothèses. À l'origine du mystère le communiqué officiel initial annonçant l'exécution de Nicolas II, dit que « la famille des Romanov avait été conduite en dehors d’Ekaterinbourg, en lieu sûr ». Dès lors les hypothèses des historiens Russes et surtout occidentaux se multiplient. La plus répandue : la Princesse Anastasia aurait survécu. Au cinéma Hollywood décerne en 1956 à Ingrid Bergman l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans le film Anastasia  avec Yul Brynner. En 1998 les derniers Romanov sont inhumés dans la Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul à Saint-Pétersbourg. La Cathédrale se visite. La forteresse Pierre et Paul est accessible en fauteuil roulant à l'exception d’un  passage vers la Neva. En Russie, actuellement, les conditions historiques sur l'assassinat des Romanov ont laissé place à des débats politiques et juridiques. Le Président de la Douma (chambre basse du parlement russe), Boris Gryzlov, a  récemment condamné le massacre de la famille Impériale Russe, le qualifiant  de "crime du Bolchevisme". La Grande-Duchesse Maria Vladimirovna, chef de la Maison Impériale de Russie souhaite une réhabilitation des Romanov par  la justice Russe et non par les Tribunaux Internationaux