Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2010

Championnat du Monde d’Escrime 2010 :11 Médailles pour le Handisport

A l’exception notable des athlètes handisports : c’est juste par ces quelques mots, pas un de plus et entre parenthèse de surcroit, que le journal Le Parisien en date du vendredi 12 novembre 2010 fait part à ses lecteurs du succès de l’équipe de France d’Escrime  handisport.
C’est au détour d’un article consacré à l’Equipe de France des valides intitulé : « Il y a matière à s’interroger » que nous pouvons lire cette information. Il y a effectivement, matière à s’interroger !
Russie en Roulettes se réjouissait que,  valides et handicapés se retrouvent en un même lieu et aux mêmes dates pour  les championnats du monde d’escrime.  Las, le traitement par les médias n’a pas suivi.
Donc, si vous n’êtes pas allé volontairement chercher l’info peut être ignorez-vous que les athlètes de l’équipe de France d’Escrime handisport ont  gagné  11 médailles, dont trois médailles d’or, contre 5 médailles dont  2 d’or aux valides.
C’est ainsi que :
Noble, Maillard, Cratère, Citerne ont gagné une médaille d’or pour l’épreuve : Epée messieurs par équipe
François, Noble, El'Assine ont gagné une médaille d’or pour l’épreuve : Sabre messieurs par équipe
 Et que Laurent François, catégorie B,  a gagné en individuel une médaille d’or au sabre et une de bronze au fleuret.
Petite déception pour les athlètes russes où toutefois, l’équipe de fleuret messieurs  gagne la médaille d’argent, derrière la Chine et devant le France. Andreev  Yvan rapporte lui une médaille de bronze en catégorie A. Frolov  Sergey une médaille de bronze en catégorie A au sabre messieurs. Une mention particulière pour  Kuramshina Albina qui remporte la médaille d’or catégorie A pour le sabre dames.
Du  15 au 21 novembre    il y aura sans doute matière à s’interroger sur le traitement par les médias de la 14ème semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Mais là encore, on pourrait conclure à la manière d’Anne Roumanoff  dans Radio Bistrot : On ne nous dit pas tout !!!