Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2013

Médecin de Famille

En Russie Vladimir Poutine a annoncé son divorce. La loi sur le mariage pour tous a  même  eu une  conséquence en dehors de la France, la douma vient en effet d’adopter un projet  de loi interdisant l’adoption d’enfants  Russes par les couples de même sexe et les célibataires issus des 14 pays autorisant le mariage gay.
On n’a jamais autant parlé de la famille, sur ce qu’elle doit être et sur sa composition. Mais pas de famille sans médecin de famille. De qui s’agit-il ? Entendons-nous bien, pas du médecin généraliste, encore moins du médecin référent ou prescripteur des séances de kiné ou des médicaments.
Le médecin de famille c’est celui que consulte la famille : les parents, les frères et sœurs et un jour vous-même. Mais aussi l’amie de la famille  à qui on donne l’adresse car elle ne sait pas qui consulter en confiance. Et après toujours son même étonnement, et pour cause…
 Le médecin de famille se différencie de tous les autres médecins par ses pratiques, il fait de la vraie médecine. Mais qu’est-ce donc  que cela ? La vraie médecine c’est celle qui allie savoir scientifique, sollicitude, modestie,  engagement.
Le cabinet du médecin de famille ne ressemble à aucun autre, dans sa salle d’attente on n’y trouvera pas les revues people ou celles des grands groupes de presse. Mais des classeurs pour répondre aux  questions de femmes, aux  questions d’hommes, des classeurs qui rappellent que la vraie médecine passe aussi et d’abord par la prévention et cela dès l’enfance.
Pour les enfants, sur une petite table en bois quelques jouets pour les faire patienter et des bandes dessinées. Tiens donc, à y regarder de plus près, il y a même un Lucky Luke : Sarah Bernard. Les fans du cow-boy solitaire, objecteront que ce n’est pas le meilleur de la série et que pour eux rien de mieux que les 31 premiers albums  des aventures de Lucky Luke, de notre enfance éditée par Dupuis. Bon d’accord, mais c’est quand même rassurant et on le relit même si on le connaît par cœur.
On a le temps pour s’informer, pour signer une pétition car : la vraie médecine, les hôpitaux publics sont en danger. En consultation le médecin de famille prend son temps pour écouter son patient, celui qui n’ose pas, qui s’assoie sur le bord du fauteuil. Les années passent et un jour le cabinet du médecin de famille va fermer. Et c’est normal. Parce que ceux qui nous soignent n’ont pas seulement des devoirs envers leurs patients, mais aussi des droits à, prendre du temps pour eux, pour leur famille, pour leurs amis…Ce n’est pas pourtant, chers lecteurs, la fin de l’histoire mais le début d’une autre histoire, une histoire de famille

20/05/2012

I Love Démocracy

Année 2012, année démocratique !  La démocratie se cherche. Cette année une vingtaine de pays vont changer d’équipe dirigeante. C’est en partant de ce constat que la chaîne de télévision Arte  diffuse une série d’émissions sous le titre I  Love  Démocracy.
En Russie Vladimir Poutine est de retour. En France, 51,62%  des voix se sont portées sur François Hollande qui devient ainsi  le 7ème Président de la Vème République. C’est le retour d’un Président socialiste après François Mitterrand. Mais pas seulement. C’est l’arrivée d’un homme normal. Etonnant  qualificatif. Une campagne et une victoire  politique avec comme thème l’homme normal.
En 2007, c’était  la  bravitude  de la candidate socialiste Ségolène Royal, Cela pouvait avoir du sens. D’accord pour la bravitude ! Mais non à la normalitude,comme mot de l’année 2012 ! C’est même plutôt inquiétant. Quelle peut être la place des personnes handicapées dans une societé où 51,62  % des voix se portent sur un candidat  normal ?
 Bon, mais I  Love  Démocracy !

18/07/2009

Voyage en Russie sans Handicap

La lecture des livres consacrés à l’histoire Russe est une des façons de préparer son voyage en  Russie. En cette période de vacances, la revue n° 344 de L’Histoire consacre un numéro spécial à la Russie intitulé : La Russie d’Ivan le Terrible à Poutine.
Quatre grands thèmes sont abordés : La terre et les hommes, l’autocratie, « l’âme russe » et  l’Empire. Ce numéro, accessible à tous, riche en iconographies, est une bonne initiation   aux périodes clés de l’histoire Russe et à sa culture. De la Comtesse de Ségur à Diaghilev,   L’Histoire rappelle aussi l’apport de la Russie  à la culture Française.

03/06/2008

Le Musée des Cosaques de Courbevoie

L'histoire  des Cosaques est intimement liée à l'histoire de la Russie et de l'émigration Russe en France. Les Cosaques sont des auxiliaires militaires et autonomes du pouvoir Russe. Ils apparaissent entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle. Ce phénomène communautaire aurait pour origine une explication  ethnique. Les Cosaques seraient des nomades en rupture avec leurs groupes d'origines. Selon d'autres historiens,  les Cosaques : phénomène social, sont des paysans fuyants le servage. En Russie la principale communauté est celle de la région du fleuve : le Don. Dans l'histoire Russe, le rôle des Cosaques fait controverse. Parfois gardiens des frontières de la Russie , conquérants la Sibérie pour le compte des marchands moscovites, ils sont aussi à l'origine de révoltes.  Le Cosaque  est aussi un personnage de roman comme Taras Boulba  de GOGOL. À la veille de la révolution on estime la présence de 11 « armées » de Cosaques en Russie méridionale. À l'occasion de sa visite le 30 mai 2008 le premier ministre Russe V.POUTINE a fait un don de 100 000 € pour la rénovation du musée des Cosaques de Courbevoie.