Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2009

Téléthon 2009 dans la Crise.

L'action innovante d’associations, notamment, dans le secteur du handicap, permet une prise de conscience du citoyen, mais aussi de l'État, sur l’importance de la recherche médicale. L’ampleur prise au cours des années par le   Téléthon   dépasse  les personnes handicapées, les enfants et leurs familles.
L'association française contre les myopathies (AFM), organise les 4 et 5 décembre 2009 le téléthon avec Daniel Auteuil pour parrain. L’AFM  s’est inspirée de la méthode américaine.
Elle fut ainsi la première association en France, à initier la télé réalité et à  faire appel aux dons de façon aussi médiatique. Par la suite les émissions de télé réalité ont été  plébiscitées par les téléspectateurs, au point qu’aujourd’hui  les vainqueurs  apparaissent comme  des 
"gagnants" aux yeux du public.
Mais, utiliser la télé réalité pour déclencher la générosité publique est discutable. Car, mettre une fois par an, sous les feux de la rampe, des enfants handicapés  que la société bien pensante  oublie tout le reste de l’année, est inacceptable.
Dans un sondage  CSA « les Français, les associations et la crise » réalisé le 24 et 25 septembre 2009 , 64% de français estime que l’emprunt national à venir qui est destiné à financer des investissements stratégiques de la France, devrait intégrer le financement direct des associations. La polémique, autour du téléthon, lancée par Pierre Bergé a, au moins, pour mérite de poser la question du rôle des associations et de l’ambiguïté du rapport avec l’Etat qui leur confie des missions et abandonne des secteurs entiers de la solidarité et de la recherche médicale.