Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2009

Les Nuits Blanches à Saint-Pétersbourg.

La meilleure période pour le voyageur en Russie souhaitant découvrir Saint-Pétersbourg pour la première fois est celle des nuits blanches. Après  les longs mois d’hiver, ce phénomène est naturel.  Au solstice d’été,  le positionnement septentrional de Saint-Pétersbourg situé sur le 60e parallèle, a pour effet que le soleil ne se couche pas. Le voyageur pourra pendant cette période : aux alentours du 25 mai jusqu’au 17 juillet  profiter de nombreux  divertissements. Quel que soit votre style de musique préférée il y a toujours un festival  pendant les nuits blanches. Le phénomène des nuits blanches a aussi inspiré la littérature russe.
« La nuit était venue. Non, quelle nuit ? Ya-t-il des nuits à Saint Pétersbourg l’été ? Il faudrait créer un autre nom. C’est une demi- lumière délicieuse. Tout se tait aux alentours. La  Néva dort ; par moments, comme éveillée elle bat doucement la rive d’une vague ; et tout retombe dans le silence »  Simple Histoire  d’ Ivan  Gontcharov 1847.
« La nuit blanche était merveilleuse - une de ces nuits comme notre jeunesse seule en connut, cher lecteur -  un firmament si étoilé, si calme, qu’en le regardant on se demandait involontairement : Peut-il vraiment exister des méchants sous un si beau ciel ? Et cette pensée est encore une pensée de jeunesse, cher lecteur, de la plus naïve jeunesse. Mais puissiez-vous avoir le cœur bien longtemps jeune ! » Les nuits blanches de Fédor Dostoïevski 1848.