Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2011

Chanter Brassens !

Pour avoir chanté Hécatombe,  la chanson de Georges Brassens, alors que des policiers passaient sous son balcon,  un gars de Rennes,  vient d’être condamné à payer  200 Euros d’amende et effectuer 40 heures de travail d’intérêt général. Paradoxe, en ce moment et jusqu’au 21 août 2011 se déroule à la cité de la musique   une exposition intitulée Brassens ou la Liberté.
A quelques jours de la 30ème fête de la musique, prévue le 21 juin 2011,  cette surprenante décision de justice du tribunal correctionnel de Cherbourg,  a suscité un mouvement de soutien. Après une mobilisation lancée sur internet, des contestataires toulousains ont manifesté devant le commissariat de la ville rose en chantant le 4ème couplet de la chanson de Brassens. Interpellations, convocations, auditions…
Alors, attention, si vous participez à la 30ème fête de la musique choisissez bien votre répertoire !

Aujourd’hui face à cette privation de liberté nous sommes tous en situation de handicap.
Heureusement, autour de l’exposition Brassens ou la Liberté  la cité de la musique,   propose comme toujours,  un ensemble d’adaptations et d’activités aux différents types de handicap. Que vous soyez en fauteuil roulant, malentendant, ou déficient visuel n’hésitez pas à vous rendre à la cité de la musique.
 Russie en Roulettes rappelait récemment l’importance de l’expression artistique dans la société. De nombreuses écoles de la République  portent le nom de  Georges Brassens, il en existe même une en Tunisie, faudra-t-il bientôt les débaptiser ?
La renommée du poète Sétois  a largement dépassée  la France. On  trouve même des interprétations des chansons de Georges Brassens en Russe. Russie en Roulettes vous propose d’écouter Brave Margot en Russe.

11/06/2009

A la une.

 

Saint André.jpg


Chaque semaine  hautetfort   met à la une de sa plateforme 3 blogs, je remarque simplement aujourd’hui que Russie en  Roulettes  fait partie du trio. Distrait me direz-vous…….
Cette semaine,  à sa une, Russie en Roulettes vous parlera d’André. Jeune homme d’origine Russe, animateur de l’association des Vitiaz  André était aussi le chef de chœur de la chorale Volga composée de jeunes de diverses associations Russes. Sa disparition rappelle hélas que la route n’est pas seulement la cause de nombreux handicaps chez les jeunes.

07/10/2008

Crise Financière en Russie.

La crise financière des bourses mondiales a aussi des conséquences en Russie. Selon un récent sondage réalisé le 6 octobre 2008 41 % des Russes appréhendent les conséquences négatives de la crise sur leur vie quotidienne. Dans cette crise ce sont les personnes en situation de handicap qui seront les premières touchées. En France le conseil d'administration de l'Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) s'oppose « à la volonté du gouvernement de prélever 50 millions d'euros sur les ressources du fonds pour équilibrer les recettes de la loi de finances 2009 »,  Composé de représentants des organisations syndicales et patronales, du secteur associatif, et de personnalités qualifiées nommées par l'État, le conseil d'administration de l'Agefiph demande « unanimement » au gouvernement de renoncer à ce projet.  Le conseil d'administration a décidé d'adresser une lettre ouverte au gouvernement et aux parlementaires, dans laquelle il déplore « l'application unilatérale et sans concertation de cette ponction ». Un prélèvement de 50 millions d'euros représente environ 10% du budget annuel de l'Agefiph. « Ces moyens, qui auraient pu contribuer à former 28 000 demandeurs d'emploi handicapés supplémentaires, vont se transformer en dépense passive sans une formation de plus.»

21/09/2008

Utilisation Russe des BASM ?


Samedi 27 septembre 2008 handicap international organise la 14e pyramide de chaussures contre l'utilisation dans les conflits des bombes à sous-munitions. La Russie serait selon une étude  d’handicap international  parmi les pays producteurs et utilisateurs de BASM. Depuis 1995 handicap international milite pour l'adoption d'un traité interdisant l'utilisation des BASM. La conférence de Dublin du 19 au 28 mai 2008 a vu 107 états adopter le texte interdisant les BASM. La Russie a déclaré en novembre 2007 qu’elle ne soutiendrait pas un instrument juridique qui réduirait sa capacité de défense. Les BASM pendant et après les conflits touchent à 98 % la population civile (source handicap international). À l'exception de la Russie : les États-Unis, la Chine, l’inde, le Brésil, Israël et le Pakistan n'ont pas souhaité rejoindre le processus initié à Oslo  en 2007 pour l'interdiction des BASM. Si la déclaration de la Russie en novembre 2007 est légitime, Russie en Roulettes espère néanmoins, une ouverture de la diplomatie Russe. En effet  les mines antipersonnel  et les BASM sont causes de handicap. Handicap international agit d'ailleurs en Russie depuis 2000 avec des programmes spécifiques dans les villes de Moscou, Perm, Pskov, en soutien d'associations locales. En Tchétchénie également avec l'envoi de fauteuils roulants