Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2011

Hélène Repnine Artiste Peintre.

Hélène Repnine est née en 1959 à Boulogne-Billancourt. Issue d’une famille princière de l’émigration russe venue en France après la révolution de 1917, sa sensibilité artistique se nourrit de la culture slave.
Autodidacte, sa passion pour la peinture date de son enfance et l’artiste se révèle à l’âge de vingt ans avec ses premières miniatures peintes sur des galets du lac de Paladru. Hélène présente ses premières œuvres en 2005. Sa peinture nous fait voyager à travers les contrées d’ici et d’ailleurs, à travers les objets du quotidien. Russie en Roulettes  vous recommande, chers lecteurs, la nouvelle exposition d’Hélène Repnine intitulée « FIGURATIF & ABSTRAIT » à la Maison du Passeur à Herblay  du 28 Mai au 18 juin 2011. Les heures d'ouverture sont de 14h00 à 18 h00 les samedis  et dimanches ainsi que le jeudi 2 juin 2011. Vous pouvez aussi découvrir quelques tableaux  d’Hélène Repnine sur son site et suivre son actualité artistique sur sa  page Facebook

16/01/2010

L'Emigration Russe dans les Hauts-de-Seine.

2010, année de la Russie en France, est l'occasion de  découvrir l'histoire et les lieux parfois peu connus,  de l'émigration Russe en France. Pourtant, dans son ouvrage Russes de France d'hier à aujourd'hui Pierre Grouix, observe : « l'attirance des Russes pour la France est en effet réelle, certains y résidant dès la fin du XIXe siècle ». À partir d'aujourd'hui, et tout au long de l’année 2010, c'est la ville de Meudon dans les Hauts-de-Seine  qui  fait revivre son âme slave. Tout au long de  l’année,  la ville de Meudon proposera une série d'événements culturels. Pour les  franciliens, n'hésitez pas à consulter le programme; c'est une belle façon de partir à la découverte de la Russie le temps d'un week-end. Dès à présent vous pouvez visiter au centre d’art  et de culture, l’exposition « Destination Russie » et suivre tout au long du mois de janvier une série de conférences  sur l’art russe au potager du dauphin.