Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2011

Salade Olivier

cuisine,cuisine russe,salade de poulet,salade facile,salade de pommes de terreCette salade est un  classique  de la cuisine russe. La salade Olivier est faite essentiellement à base de poulet et de pommes de terre est particulièrement appréciée des russes.
La salade Olivier peut être servie en entrée, en plat principal et surtout elle convient parfaitement pour un buffet. Elle est très facile à réaliser et peut aussi être adaptée. Les quantités données conviennent soit pour 4 personnes en plat principal, soit pour 6 personnes pour une entrée.

Dans un saladier, couper en petits morceaux 400 g de blanc de poulet cuit, ajoutez 250 g de petites pommes de terre cuites coupées en lamelles, une carotte cuite coupée en rondelles (pour la couleur), deux œufs durs coupés en petits morceaux, un gros cornichon en saumure finement haché (on peut même éventuellement  rajouter quelques petits pois cuits).

Préparez ensuite la sauce. Faire une mayonnaise : mélangez  une cuillère à café de  moutarde et un jaune d’oeuf  et montez votre mayonnaise avec l’huile jusqu’à en obtenir un petit  bol. Salez, poivrez et rajouter un filet de citron. Attention pour réussir votre mayonnaise il faut que vos ingrédients moutarde, œuf, huile soient bien à la même température. Mélangez votre mayonnaise avec 2 grosses cuillères à soupe de crème aigre (crème fraiche dans laquelle vous aurez rajouté un peu de jus de citron). Salez, poivrez.

Bien incorporez les 2/3 de la sauce au mélange à base de poulet. Disposez dans un plat ; nappez avec le reste de la sauce  et décorez à votre convenance : rondelles d’œufs durs, olives noires, câpres, persil ou mieux encore quelques brins d’aneth. Et conservez au frais avant de déguster !

08/05/2011

Le Journal d’une Autre.

Au théâtre ce soir là, face à un décor minimaliste, trois tabourets, une table recouverte de livres, le thème semble déjà suggéré. C’est une histoire de femmes Lydia Tchoukovskaïa rend visite à Anna Akhmatova. La Russie au cœur de la terreur stalinienne. Anna Akhmatova  1889-1966 grande poétesse russe est  interdite de publication.
 La censure, la privation de liberté. Alors comment Anna a-t-elle contourné ce handicap ? Par quelle stratégie d’adaptation, sa création littéraire a-t-elle pu s’enrichir et  comment son œuvre  nous est elle  parvenue ?
Anna Akhmatova écrit ses vers pour ses amis, ils les apprennent, puis elle les brûle.
C’est en s’appuyant sur le collectif que son œuvre majeure Réquiem a pu ainsi se transmettre  et  être publiée  en 1988.
C’est au contact de ses contemporains, mais aussi de la ville de Saint Pétersbourg, ou Léningrad, qu’Anna puisse son inspiration. La littérature russe est née avec l’apparition de Saint Pétersbourg, la ville de Pouchkine.

30/04/2011

Le Temps d’une Génération

Quel a été votre programme  télé au mois d'avril ? Cette semaine,  j'ai regardé ARTE  qui a consacré une soirée Théma  à  l'accident nucléaire de la  centrale de Tchernobyl du 26 avril 1986. 25 ans déjà, le temps d'une génération est passé. À l'époque  la Russie apparaissait sur la planisphère comme  l’URSS.
 A l’époque,  une amie   m’écrit  de la RFA où l’on s'interroge sur la consommation des légumes, suite au nuage de  Tchernobyl. 

C’était  aussi mes vacances de Pâques, l'auberge espagnole avant le film. Sur le mur d’un petit café   d'étudiant, dans un quartier où les touristes ne vont pas, on refait le monde entres les tapas et la bière, on peut voir une affiche dénonçant les dangers du nucléaire et de Tchernobyl.

En 25 ans la communication a bien changé en France, elle abonde  en ce mois d'avril 2011. On est rassuré  ! Claude Allègre dans l'émission C politique, animée par Géraldine Muhlmann assure  même qu'il n'y en France aucun risque d'accident comme à  Tchernobyl et Fukushima. Aucun  risque! Donc inutile cher lecteur de Russie en Roulettes de consulter la carte  des centrales nucléaires en France. Mais on est rassuré, même si aujourd’hui de nombreux enfants sont atteints de handicap, suite aux conséquences de l’accident de Tchernobyl.   On est rassuré pour notre économie ! La France, première destination touristique du monde va pouvoir continuer à accueillir les touristes sans risque.
 

21/04/2011

Pinacothèque de Paris

Cette semaine profitant des vacances de Pâques, Russie  en Roulettes  a découvert pour ses lecteurs un  musée ouvert depuis trois ans : la Pinacothèque de Paris. L’Ermitage, la naissance du musée impérial les Romanov, Tsars collectionneurs,  tel est  le thème de l’exposition que vous pourrez voir à la Pinacothèque jusqu’au 29 mai 2011. L’actuel musée de l’Ermitage situé sur les bords de la Néva à Saint-Pétersbourg trouve son origine dans les choix éclairés d’œuvres  par les souverains russes. Toutefois, Catherine II avec la construction du petit Ermitage, construit à côté du palais d’hiver, initiera avec les collections qu’elle rassemblera tout au long de son  règne une politique d’acquisitions  de chefs-d’œuvre que ses successeurs poursuivront. La période présenté à la Pinacothèque de Paris débute avec le règne de Pierre le Grand  jusqu’à celui de  Nicolas Ier. Les visiteurs en fauteuil roulant peuvent apprécier, sans problème, l’exposition de la Pinacothèque de Paris, l’accessibilité étant possible par des ascenseurs et élévateurs pour passer dans chaque salle d’exposition.