Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2009

Vodka ou Bière Russe ?

La question peut surprendre, car dans l’imaginaire du voyageur la Russie reste associée à la Vodka. Le Président Russe Medvedev vient d’ailleurs de commercialiser une Vodka sous son nom. Mais selon un récent sondage, la vente de la  Poutinka reste la plus appréciée en Russie, Vladimir Poutine étant toujours populaire. Traditionnellement les Russes ponctuent les repas de fête par des toasts dont le premier est porté en l’honneur de  la maîtresse de maison. A  Saint Pétersbourg le voyageur pourra découvrir la bière blonde locale Baltika. La Baltika est encore peu commercialisée en France  sauf parfois dans quelques  bars à bières comme la Gueuze à Paris. Malheureusement on ne la trouve pas  en pression et il est donc impossible de la consommer  en Happy Hours !

04/02/2009

Handicap : l’Infirmité Motrice Cérébrale en Russie

Le premier numéro  d’un magazine consacré à l'infirmité motrice cérébrale ( IMC ) vient de paraître à Moscou. Cette revue intitulée "Vivre avec la paralysie cérébrale. Problèmes et solutions" est la seule sur le sujet en Russie et CEI. Son ambition est de devenir un média d'informations et d'échanges en Russie pour toutes les personnes concernées par ce handicap : familles,  éducateurs,  travailleurs sociaux, médecins……..
Sur le site de ce journal, on trouve également un forum de discussion consacré à l’infirmité motrice cérébrale ainsi que sur  l'actualité de ce handicap  en Russie.

 

17/01/2009

Étude Sociologique du Handicap en Russie


La faculté de sociologie de Saint-Pétersbourg a récemment présenté la première étude sociologique concernant les personnes handicapées en Russie. Cette étude est le résultat d'un projet commun de l'union européenne et du ministère de la santé et du développement social de Russie. Dans des régions de Moscou, Saint-Pétersbourg et Saratov on a interrogé 2400 personnes handicapées et 1200 habitants. Les sociologues ont été assistés dans leur travail par des personnes handicapées. Ainsi, après une formation spécifique, des personnes sourdes ont par exemple interviewé des personnes sourdes. D'après le sondage, la société russe et les personnes handicapées elles-mêmes sont prêtes pour un rapprochement. De 30 à 40 % des handicapés russes ont affirmé que la vision de la société à leur égard et sur leurs problèmes s’était clairement améliorée. Par ailleurs 33 % des actifs « valides » se sont dits prêts à l'augmentation des coûts de certains services et produits à condition que cela contribue à l'amélioration de la vie des personnes handicapées. Dans cette perspective, à Saint-Pétersbourg plus de 60 % de la population est prête à l'augmentation du tarif des transports.
En Russie, les personnes handicapées représentent en moyenne 3 à 4 % de la population. À Saint-Pétersbourg une personne sur six est en situation de handicap.
Toutefois les personnes handicapées et leurs familles considèrent que le niveau de l'aide apportée par l'État est faible. Néanmoins la moitié des sondés ont évalué le rôle des associations comme excellent.

28/11/2008

Les Sourds-Muets Victimes de Staline.

Saint-Pétersbourg vient d'inaugurer un monument en souvenir des sourds-muets victimes des répressions politiques. En 1937, le NKVD accuse des sourds-muets Russes d'avoir monté une organisation terroriste. « L'affaire de l'association des sourds-muets de Leningrad » illustre une période de l'histoire Russe. À l'origine, une accusation, fabriquée et fallacieuse. Une personne sourde-muette aurait prononcé un discours antisoviétique lors d'un meeting. Ce monument représente une grille sur laquelle sont accrochées des mains. Il contribue  à la reconnaissance de la communauté sourde-muette en Russie. Il symbolise aussi une forme d'intégration des personnes handicapées dans la société Russe d'aujourd'hui. Russie en Roulettes recommande le Café Signes aux voyageurs Parisiens,  curieux de découvrir la langue des signes. Ce café restaurant, du 14e arrondissement, a été créé par l'association  Entraide Universitaire. Ouvert à tous, outre son cadre agréable, le Café Signes  a pour spécificité d’être tenu et fréquenté par des personnes sourdes et entendantes.