Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2009

L'âme Slave ?


Le voyageur pour la Russie partira  en espérant découvrir l'âme slave. De quoi s'agit-il ? Une réalité culturelle, sociologique? Un simple argument commercial? Ces interrogations ont été inspirées à votre blog Russie en Roulettes par le titre du nouveau livre de Vladimir Fédorovski « Le Roman de l'âme slave », que je n'ai d'ailleurs pas encore lu. Alors pourquoi le commenter? Ce n'est pas le premier livre de Vladimir Fédorovski. Si l'on en croit la couverture publicitaire Le Roman de l'âme slave reprend, dans sa conception, la méthode déjà utilisée par Vladimir Fédorovski, un défilé de personnalités connues : Chanel et Stravinsky, Diaghilev et Nijinski, Matisse et Lydia, Olga et Picasso, Anna et Modigliani, Tchékhov, Cocteau, Soljenitsyne……..
J'ai dans ma bibliothèque, le roman de Saint-Pétersbourg  de Vladimir Fédorovski. Ce livre sur « l'histoire » de Saint-Pétersbourg est plaisant à lire. Mais il ne m'a rien appris. Alors,  si j'achète le Roman de l’âme slave, aurais-je une réponse à notre interrogation : qu'est-ce que l'âme slave ? Peut-on d'ailleurs y répondre ?
Dans sa  chanson « L'âme slave »   Boris Vian   constate :    
« L'air slave, J'ai l'air slave, Et ça me poursuit depuis tellement longtemps, Que je suis devenu slave malgré moi et sans M'en apercevoir.
L'âme slave, J'ai l'âme slave, Je n'ai jamais été plus loin que la barrière de Pantin, Tout c'que j'ai d'russe en moi c'est le prénom, Mais ça suffit bien »
Au fil de mes recherches j’ai trouvé la citation suivante que l'on attribuerait à Rachmaninov : « Je n'ai aucune sympathie pour le compositeur qui produit des ouvrages selon des formules ou des théories préconçues. Ni pour le compositeur qui écrit dans un certain style parce que c'est la mode de le faire »
Peu avant 2010 année de la Russie en France, les esprits chagrins ou les puristes, pourraient faire à Vladimir Fédorovski cette remarque, mais la vérité est peut être ailleurs : réaliser un livre qui fasse rêver. Seul l’auteur pourrait lever ces interrogations, nous l’invitons à venir en débattre sur Russie en Roulettes.

Les commentaires sont fermés.