Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2008

Les Sourds-Muets Victimes de Staline.

Saint-Pétersbourg vient d'inaugurer un monument en souvenir des sourds-muets victimes des répressions politiques. En 1937, le NKVD accuse des sourds-muets Russes d'avoir monté une organisation terroriste. « L'affaire de l'association des sourds-muets de Leningrad » illustre une période de l'histoire Russe. À l'origine, une accusation, fabriquée et fallacieuse. Une personne sourde-muette aurait prononcé un discours antisoviétique lors d'un meeting. Ce monument représente une grille sur laquelle sont accrochées des mains. Il contribue  à la reconnaissance de la communauté sourde-muette en Russie. Il symbolise aussi une forme d'intégration des personnes handicapées dans la société Russe d'aujourd'hui. Russie en Roulettes recommande le Café Signes aux voyageurs Parisiens,  curieux de découvrir la langue des signes. Ce café restaurant, du 14e arrondissement, a été créé par l'association  Entraide Universitaire. Ouvert à tous, outre son cadre agréable, le Café Signes  a pour spécificité d’être tenu et fréquenté par des personnes sourdes et entendantes.

22/11/2008

Handicapés : Formation des Etudiants en Ergothérapie et des Infirmiers en Russie.

Le regard de la société Russe sur les personnes handicapées change. L'intégration des personnes handicapées en Russie ne peut être réussie que par une formation adaptée des étudiants en ergothérapie et des infirmiers. Il est très difficile de changer les attitudes des médecins et des soignants  Russes,  confinant  les personnes handicapées dans un rôle passif, les empêchant  d’être acteur de leur rééducation. Face à ce constat, la revue internationale de recherche sur la rééducation n° 23  décrit une étude menée dans les instituts de  médecine, de Volgograd, et  de Moscou. Trois groupes d’étudiants en ergothérapie et d’infirmiers stagiaires ont été sélectionnés. Deux groupes à l’Ecole de Formation de Volgograd et un groupe à l’Ecole de Formation à Moscou. A Volgograd un premier  groupe a bénéficié d’une formation particulière,  entièrement organisée et dispensée par des professeurs handicapés.  Dans ce cursus,  on  amène les étudiants Russes à comparer la méthode strictement médicale traditionnelle en Russie et les méthodes de rééducation et de soins déjà utilisés dans d’autres pays. Le cursus comporte également des séances  de réflexion et d’analyse  des préjugés et stéréotypes répandus dans la société Russe,   induits notamment, par le langage,  pour trouver des moyens d’y remédier. Le deuxième groupe d’étudiants de Volgograd a suivi le cursus habituel, mais ils  étaient informés que d’autres étudiants suivaient un cursus différent. Ils ont pu constaté la présence de professeurs handicapés, ce  qui  a été à l’origine de modifications de l’accessibilité de l’établissement. Le  groupe  de l’institut de Moscou, a  lui, suivi un cursus traditionnel, les étudiants n’ayant pas connaissance de l’expérience menée à Volgograd. Le résultat montre que le premier groupe de Volgograd a fortement modifié  les représentations qu’il avait et le regard porté sur les personnes handicapées s’en est trouvé modifié. Pour le deuxième groupe un changement est observé mais il n’est que minime. Quant aux étudiants de Moscou, aucune modification  de leur attitude et de leurs préjugés face au handicap.

15/11/2008

Foot-Fauteuil en Russie.


La Russie découvre le foot-fauteuil. Une délégation composée de joueurs français, de foot-fauteuil rentre de Moscou après une démonstration de foot fauteuil. Ce handisport, fait ses débuts amateurs dans les années 80 au lycée Toulouse-Lautrec de Vaucresson. Le foot-fauteuil se pratique dans un gymnase, en fauteuil électrique sur un terrain de basket Chaque équipe a quatre joueurs : un gardien et trois joueurs de champ. Un arbitre et deux assistants de touche sont chargés d’arbitrer la rencontre. Munis d’un pare choc adapté à leur fauteuil les joueurs dirigent le ballon. La télévision Russe a même diffusé un reportage. Une vidéo et des photos sont à voir sur le site de la fédération internationale. Le président de la FIPFA Herve Delattre, espère que ce voyage en Russie, encouragera la pratique du foot-fauteuil en Russie.

08/11/2008

Adoption d'Enfants Handicapés en Russie.

L'adoption internationale  d'enfants est parfois le choix d'hommes et de femmes souhaitant devenir parents. La Russie serait, selon un récent article du Figaro, un pays encourageant l'adoption d'enfants Russes, en situation de handicap. En Russie,  la procédure d'adoption d'enfants handicapés ou administrativement dénommés enfants «à particularité» est facilitée par  des organismes autorisés à l'adoption. Médecins du monde, premier organisme autorisé à l'adoption  en France revendique : «En 2007, sur les 214 adoptions qu'il a réalisées, pas moins de 33 ont concerné des enfants, à particularité, soit 18 %. ». Pourquoi ne pas favoriser la coopération Franco-Russe, les échanges de savoir  dans le domaine de l'enfance handicapée en Russie ? Malheureusement des enjeux économiques semblent prévaloir.