Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2008

Handicapés : Formation des Etudiants en Ergothérapie et des Infirmiers en Russie.

Le regard de la société Russe sur les personnes handicapées change. L'intégration des personnes handicapées en Russie ne peut être réussie que par une formation adaptée des étudiants en ergothérapie et des infirmiers. Il est très difficile de changer les attitudes des médecins et des soignants  Russes,  confinant  les personnes handicapées dans un rôle passif, les empêchant  d’être acteur de leur rééducation. Face à ce constat, la revue internationale de recherche sur la rééducation n° 23  décrit une étude menée dans les instituts de  médecine, de Volgograd, et  de Moscou. Trois groupes d’étudiants en ergothérapie et d’infirmiers stagiaires ont été sélectionnés. Deux groupes à l’Ecole de Formation de Volgograd et un groupe à l’Ecole de Formation à Moscou. A Volgograd un premier  groupe a bénéficié d’une formation particulière,  entièrement organisée et dispensée par des professeurs handicapés.  Dans ce cursus,  on  amène les étudiants Russes à comparer la méthode strictement médicale traditionnelle en Russie et les méthodes de rééducation et de soins déjà utilisés dans d’autres pays. Le cursus comporte également des séances  de réflexion et d’analyse  des préjugés et stéréotypes répandus dans la société Russe,   induits notamment, par le langage,  pour trouver des moyens d’y remédier. Le deuxième groupe d’étudiants de Volgograd a suivi le cursus habituel, mais ils  étaient informés que d’autres étudiants suivaient un cursus différent. Ils ont pu constaté la présence de professeurs handicapés, ce  qui  a été à l’origine de modifications de l’accessibilité de l’établissement. Le  groupe  de l’institut de Moscou, a  lui, suivi un cursus traditionnel, les étudiants n’ayant pas connaissance de l’expérience menée à Volgograd. Le résultat montre que le premier groupe de Volgograd a fortement modifié  les représentations qu’il avait et le regard porté sur les personnes handicapées s’en est trouvé modifié. Pour le deuxième groupe un changement est observé mais il n’est que minime. Quant aux étudiants de Moscou, aucune modification  de leur attitude et de leurs préjugés face au handicap.

Commentaires

J'ai la vocation de me spécialiser en Ergo et physiothérapie.
Car après ma licence de sciences en soins infirmiers, je le trouve utile partout dans le monde et en particulier dans mon pays qu'il n'y est pas encore.

Écrit par : Mohamed Soihiri | 17/08/2009

Bonjour Mohamed

Merci de votre visite. C'est un beau projet.

Écrit par : kolosyki | 17/08/2009

Les commentaires sont fermés.